Aller au contenu principal

Eplefpa de Raismes - Lycée professionnel horticole

Compostage

Création du premier centre de compostage

du Nord de la France

 

 

Notre première implication dans ce dossier a commencé par la visite du site de compostage de Bruxelles en juin 2006 et différentes réunions avec les services techniques de la CAPH (Communauté d’Agglomération de la Porte du Hainaut).

M. Mortelette, responsable du service «gestion des déchets » de la CAPH, est intervenu lors de notre conseil d’administration par deux fois (en novembre 2006 et mars 2007).

     

La formation de notre équipe d’enseignants et des représentants de l’association des jardiniers de France et de la CAPH a eu lieu en deux étapes en décembre 2006 puis en janvier 2007.

Une conférence de presse a été organisée le 28 mars avec M. Vincent Gobbe suivie en mai par un reportage de TF1 pour le journal de 20h.

 

 

 

     

 

Mise en place du 1er centre français d’expérimentation et de formation de « Guides Composteurs », acteurs relais de terrain, au service des collectivités et des usagers pour la gestion et la valorisation des déchets verts et fermentescibles des ménages, des administrations,

 des collectivités

 

 

 

 

                                  

 

 

 

 

 Objectifs poursuivis :

 

Formation de « Guides Composteurs », futurs techniciens du compostage au service des communes, des collectivités et habitants

Limitation des volumes et coûts de collecte des déchets verts et fermentescibles

Suppression de l’incinération des déchets « valorisables » et réduction de la pollution des fumées d’incinération

Restitution à la nature de ce qui lui a été en partie prélevé

Limitation de l’appauvrissement des sols grâce aux apports de matières organiques

Limitation des intrants (engrais, pesticides…)

Limitation des besoins en eau

Promotion de l’éco-citoyenneté

 

Sur l’investissement de notre établissement dans le domaine du compostage individuel

Tous les enseignants et formateurs en techniques professionnelles d’aménagement de l’espace et même en Productions Horticoles, des trois voies de formation, ont suivi un stage de formation en Belgique avec le Comité Jean Pain sous la houlette de Vincent Gobbe

 

Notre lycée s’est donc inscrit dans une démarche à long terme avec l’organisation régulière de formations, conférences, démonstrations, à destination du grand public, des agents territoriaux, des scolaires…

De nombreuses demandes d’informations, de visites de la zone de compostage sur le lycée, nous parviennent régulièrement provenant d’autres grandes villes régionales et même hors région.

 

Sur la coopération internationale

Partenariat très fort de notre établissement avec le Comité Jean Pain et M. Vincent Gobbe.

L’application judicieuse des méthodes Jean Pain et des autres techniques de compostage et de recyclage peut apporter des solutions appropriées à des problèmes tels que la désertification, l’érosion et l’infertilité des sols, le manque d’énergie et de nourriture.

Il nous est donc possible d’intensifier, par des stages pratiques, la formation de techniciens

 

 

Sur l’aspect « respect de l’environnement » de cette opération

        Notre but est bien de promouvoir ces techniques respectueuses de l’environnement et d’engager les particuliers, les professionnels et les administrations publiques à les mettre en pratique

L’option retenue a été celle de la formation de Guides Composteurs dans notre centre expérimental de Raismes. Ceux-ci auront comme mission de devenir des « ambassadeurs » du compostage, notamment au sein de leur quartier.

Pour développer ces actions, nous devons aujourd’hui nous organiser différemment et nous arrivons au dernier point en insistant sur l'aspect "citoyenneté".

 

 

 

              

 

 


avec la création de la première association française, antenne reconnue par le Comité Jean Pain, conformément à leurs statuts et spécifiquement à l’article 5

 

Art. 5. La sphère d’activité du C.J.P. est internationale. Des introductions pour la propagation des méthodes Jean Pain seront recherchées dans tous les pays et toutes les régions, par le truchement d’ ”antennes” reconnues par le C.J.P.

Ces “antennes » développeront des activités à caractère régional et cadrant avec les buts de l’association

 

 

Les enjeux et la motivation des demandeurs

 

Dans un souci environnemental et économique, nos partenaires et nous-mêmes souhaitons réduire les volumes et les coûts de collecte et de traitement de déchets verts issus de l’agriculture, du paysage, de l’environnement, des ménages et collectivités en suscitant le compostage à l’échelle des villes, communes, quartiers, ménages.

 

                                                    

 

 

A titre d’exemple : la communauté d’agglomération « Porte du Hainaut » de 150 000 habitants estime réaliser une économie de l’ordre de 150 à 185 kg de déchets à incinérer par habitant et par an en promouvant le compostage individuel soit 25 à 32% du tonnage à la charge de la collectivité ; dès 2009, si seulement 15% des habitants compostent leurs déchets sur ce secteur, l’économie nette est estimée à 500 000€ par an : de quoi dégager de l’argent pour financer d’autres actions plus « nobles ».

 

De nombreuses réunions nous ont permis de monter ce projet et d’arriver aujourd’hui à cette première remise officielle des diplômes de « Guides Composteurs » et à la future création d’une association.

 

 

Le pari de l’action de cette association, présidée par Philippe Merlin, ayant son siège au LPH de Raismes, est de convaincre chaque habitant de gérer lui-même ses propres déchets et de restituer au sol de son jardin ce qu’il lui a prélevé sous forme de matière organique (Mulch). Pour cela dans chaque commune, chaque quartier, un technicien du compostage doit être en permanence à l'écoute des habitants pour les aider, les conseiller, les encourager : c'est un rôle du "guide composteur" formé par notre centre.

 

La création de cette association s’inscrit dans une démarche de développement durable en innovant un nouveau concept de gestion individuelle des déchets verts et fermentescibles d’abord à l’échelle locale mais avec la volonté de pérenniser ces actions à l’échelon national grâce à un maillage de partenaires.

 

 

  

 

Le site du Lycée horticole de Raismes abrite et abritera dans ses nouveaux locaux le centre d’expérimentation, de démonstration, de formation des futurs « Guides composteurs » mais aussi le centre d’information et de vulgarisation national des actions, expérimentations menées en France et au sein de l’Europe, par le biais de cette association.

 

 

 

Documents utiles